Accueil

alimentationCe blog n’a pas la prétention de donner des conseils sur le plan de la nutrition, mais c’est plus une envie de faire le point sur l’état de l’art, dans ce domaine qui est trop précieux pour être négligé, car comme on le sait, la santé commence par l’alimentation.

C’est en étant confrontée à des petits maux que j’ai cherché des réponses, n’ayant aucun résultat probant de la part de la médecine lambda qui traite par des médications qui vont donner un résultat aléatoirement temporaire, pas pérenne, mais au contraire qui parfois peut détraquer plus qu’autre chose. Le symptôme est traité mais jamais la cause. Surtout lorsque la médecine ne fait que prescrire des médicaments, tels que des antibiotiques, sans levure pour reconstruire la flore. Cela peut provoquer, une candidose qui entraine une dysbiose intestinale qui peut dégénérer si ce n’est pas diagnostiqué …Après des troubles beaucoup plus grave sur le long terme apparaissent si ce n’est pas traiter. L’intestin est le deuxième cerveau.  Lorsque l’équilibre est rompu cela peut provoquer une candidose. Vu que ce type de problème est créé par notre vie moderne, elle n’est pas toujours bien diagnostiqué par les médecins qui n’y sont pas sensibles et qui aurait tendance à les provoquer avec trop plein d’antibiotiques. Symptôme fatigue, langue chargée, et autres symptômes plus ou moins désagréables, « Leaky gut syndrome » ou porosité intestinale gênante, l’intestin fragilisé peut engendrer d’ autres pathologies selon les personnes telles que, fibromyalgie, douleurs articulaires, problèmes de peaux.

Alors j’ai lu et trouvé quelques éléments de réponse qui permettent de savoir ce que j’avais et la solution optimale passe par l’alimentation. Après avoir testé quelques régimes, cela ne suffit pas toujours selon votre tempérament, une hygiène de vie c’est bien, mais avec quelques techniques pour éviter d’être trop perméable au stress, c’est  fait mieux, pour être en bonne santé il faut rester zen…

En période d’industrialisation massive, les produits alimentaires sont de plus en plus transformés pour répondre aux exigences des masses.

Dans une société de consommation, les industries prônent la rentabilité avant la qualité. On constate que ce n’est pas sans conséquence : pesticides à outrance, viandes et poissons gavés d’antibiotiques, charte parfois laissant à désirer sur le plein air, …On parle de scandale alimentaire….le bio a le vent en poupe.

Lorsque l’on déchiffre les étiquettes, on découvre, d’ailleurs, que comme dans beaucoup de médicaments, il y a plein de colorants ou autres conservateurs, des molécules toxiques type « dioxyde de titane » entre autres. Lorsque vous voyez des reportages sur l’industrie alimentaires que ce soit le scandale des plats préparés qui n’informent pas les consommateurs sur les produits mis dans les plats, les yahourts, les élevages de poulets les un sur les autres, ou la fabrication du tarama qui se vend à prix d’or, c’est plutôt écœurant sans aucun jeux de mot….

En conséquence, le consommateur, fait de  plus en plus attention à ce qu’il mange, il est plus attentif et lit les étiquettes « surprenant et parfois déroutant »….
Bizarrement et quasi simultanément, les médias, non indépendants, qui vendent de la publicité et qui vantent les mérites de tous ces produits sujet à controverses, les affubles, d’un nouveau nom, histoire de les faire culpabiliser…. »Orthorexie qui selon la définition indique « un trouble du comportement alimentaire », rien à voir avec le fait de faire attention à ce que l’on mange ! Bref on caricature pour faire culpabiliser les gens  qui n’ont pas franchement confiance en l’industrie alimentaire…Société de consommation oblige.

La seule option pour qu’une personne fragile conserve une bonne santé passe par l’alimentation essentiellement…

De plus, en plus de gens sont fragilisés, à cause des OGM, pesticides, antibiotiques, colorants, conservateurs.

La plupart des médecins surtout en France ne le reconnaissent pas vraiment, car, nombre de maux,  il souvent déclencher par des traitements antibiotiques ou après des traitements hormonaux, les adjuvants dans les vaccins…tout cela fragilise nos organes. Pour les intestins fragilisés, filtre de notre corps et notre deuxième cerveau.

La règle est d’éviter un maximum le sucre, les aliments contenant des antibiotiques et autres toxines, colorants ou conservateurs. . Ce qui oblige à faire un peu le tour des régimes santé….Le régime idéal un index glycémique bas, et cela pour plein de pathologies. Les belges, suisses, canadiens et autres populations anglophones sont plutôt rodées à ce phénomène. Dommage que la France soit encore à la traine.

Bien sur, chacun est différent et un régime qui va correspondre à l’un, ne correspondra pas forcement à un autre.

Mais une chose est certaine, le secteur de l’alimentaire est en pleine mutation, et des produits qui étaient bons il y a un siècle ont été transformés…. Soit à cause des élevages de masse, soit des traitements infligés, comme, l’épandage de pesticides toxiques, les OGM etc…Les lobbys qui gagnent en puissance et qui prennent le pouvoir sur les politiques en place. Les recherches évoluent et ce qui étaient valables il y a 30 ans, ne l’est plus. Les études sont-elles indépendantes ou financées par les lobbys ?

Il est clair que nous ne savons plus à quel saint se vouer….!

Il y a des règles communes pour optimiser sa santé, à chacun d’y trouver son compte, le résultat, une meilleure énergie, pas de surpoids…Certains pourront manger ce qu’ils veulent toutes leurs vies, sans être parasités et c’est tout ce que l’on souhaite à tout le monde. Pour ceux qui se retrouvent avec des inconforts de santé liés à l’alimentation, et qui souhaitent retrouver un peu  de leurs bien être, puissent ils trouver des réponses ou des recettes.

 


Laisser un commentaire